Revenez au naturel avec une toiture végétalisée ou un mur végétal

Les espaces verts et naturels de nos villes sont supprimés de nos jours à cause de l’urbanisation accélérée. Le manque de végétaux dans notre environnement entraine l’imperméabilité de nos sols, ce qui nous expose à de nombreuses calamités (inondation, chaleur, pollution…). Ainsi, des solutions sont proposées pour un renouvèlement de la biodiversité. Parmi elles se trouve en bonne place la réalisation de toiture végétalisée. Vous allez découvrir grâce à nos compétences les contours de cette technique qui assure le retour du confort dans nos villes.

Qu'est-ce qu'une toiture végétale ?

C’est une technique existant depuis le néolithique qui consiste à recouvrir d’un substrat végétalisé un toit plat ou à faible pente (jusqu’à 35°). Certains éléments très indispensables doivent être pris en compte avant sa réalisation :

  • L’étanchéité de la toiture. Son importance ne doit pas être sous-estimée. Les dispositions doivent être prises pour isoler le toit de l’eau et de la pression des racines.
  • Le système de drainage et de filtration. C’est un élément capital pour réguler l’eau en cas d’excès ou de manque.
  • Un substrat de croissance. Il est utilisé pour éviter la lourdeur de la terre naturelle lorsqu’elle se gorge d’eau.
  • La couche végétale. Elle doit être choisie en fonction du climat de la région, de l’ensoleillement, de la pente du toit, de l’épaisseur du substrat, etc.

Les plans sont à choisir selon les climats. Néanmoins, certains sont à privilégier. Il s’agit par exemple : des plantes fleuries, des couvre-sols, des graminées, des plantes vertes, etc. Des produits non écologiques (pesticides, engrais…) doivent surtout être évités !

Contactez-nous maintenant

J’accepte que mes données soient utilisées tel que spécifié par la loi du 08/12/1992

Quels sont les différents types de toitures végétales ?

On distingue trois types de toitures végétales.

  • La toiture végétale extensive

Elle est composée de plantes à végétation extensive (plantes vivaces, mousse, sédums). Elle est adaptée aux toitures à faible pente (1° à 35°). Ce sont les toitures économiques, légères, naturelles, tapis pré-végétalisés, caissons pré-végétalisés. Le contrôle est bi annuel afin de vérifier les évacuations pluviales et le drainage.

  • La toiture végétale semi-extensive

C’est un type de toiture qui supporte de longues périodes de sécheresse. L’accès au toit est très facile. L’entretien consiste à tailler et à éliminer les déchets plusieurs fois par an. Ses caractéristiques sont comprises entre les caractéristiques d’une toiture extensive et intensive.

  • La toiture végétale intensive

Elle est composée d’une variété de plantes (gazon, arbustes, fleurs). Le toit est légèrement en pente (1° à 6°). Il s’agit dans ce cas des toitures à rétention d’eau, inclinées, jardins, à circulation… L’entretien doit être effectué au quotidien.

Quels sont les avantages d'une toiture végétale ?

Une toiture végétale offre à la fois des avantages à votre bâtiment et à l’environnement.
Elle fournit un bon confort à votre bâtiment, car elle constitue un excellent isolant thermique. Elle est une véritable protection de l’étanchéité de votre toiture.

Elle prévient contre les inondations. Lors des précipitations, une partie de l’eau de pluie est retenue définitivement et consommée par les plantes, l’autre partie est évacuée du toit avec un décalage de temps qui évite un flux important d’eau.

Le ruissellement lent de l’eau permet au système végétal et au sol traversé de la dépolluer avant son arrivée aux rivières et nappes. C’est un abri protecteur à certaines espèces de la nature. Elle diminue le taux de CO et de CO2 pour donner plus de dioxygène.

Pour la bonne réalisation de votre toiture végétale, faites recours à des experts du domaine.